Délégation de tâches en échographie : on en parle, ils la font ! L’expérience de la maternité de Port-Royal

GILLES GRANGÉ

27 Novembre 2011

Gilles Grangé, en charge de l’imposante consultation d’échographie de la Maternité de Port-Royal, s’exprime sur un sujet sensible : la délégation de tâche en échographie gynéco-obstétricale. Bien que n’entrant pas stricto sensu dans ce cadre (les sages-femmes, à la différence des manipulateurs radio, étant statutairement assimilées à une profession médicale à compétence limitée),  il nous a semblé intéressant de l’inviter à nous faire part de son expérience sur la question (à coup sûr, l’une des plus anciennes en France). Expérience de métissage professionnel (horresco referens diront les vieilles barbes !), d’intégration de praticiens de formations différentes au sein d’une unité de diagnostic échographique où chacun, médecins comme sages-femmes, a su dessiner sans heurts les contours de son champ de compétences. Précis et didactique, Gilles Grangé nous montre comment la chose s’est faite de façon étonnamment eutocique, portée par l’exceptionnelle motivation des sages-femmes (auxquelles nul, parmi le personnel médecins, n’est venu couper les jarrets…).

L’occasion également d’une visite, en sa compagnie, de la «salle des machines» de cet imposant paquebot qu’est ce département d’échographie, à la veille d’embarquer, avec l’ensemble de la maternité de Port-Royal, vers de nouveaux et superbes locaux (enfin ! dirons-nous…). Pas de doute : pour eux, le futur, c’est déjà demain ! Joseph Bonan

jjjhh

[vimeo 31431581 450 337]

Portrait d’un télé-échographiste

ERIC LEFEBVRE

26 Novembre 2011

Les profils d’échographistes-entrepreneurs ne sont pas légion dans la profession. Eric Lefebvre est de ce ceux-là. Son parcours, dont il nous parle ici brièvement, mérite à ce titre respect et attention. Armé de sa bonne volonté et mu par la foi en son projet, il n’a pas hésité à s’engager sur les chemins hasardeux de la création d’entreprise. Sans nous en cacher les difficultés («Heureux ceux qui pleurent: ils seront consolés!»), ce qu’il nous en dit ne ressemble aucunement à l’apocalypse complaisamment décrite par certains médias. Certes, ceux qui s’attendraient à une promenade récréative dans les jardins de l’Eden risquent d’être un peu déçus (!), mais les aides manquent moins que les volontés, les idées, et l’envie de persévérer lorsque la pente se fait plus rude. L’avenir, dit-on, appartient aux paranoïaques et aux obstinés…

La télé-échographie a-t-elle un futur ? Eric Lefebvre nous en parle ici avec une telle conviction qu’il est difficile de ne pas y croire. A vos robots ! Joseph Bonan

 

 

hlkhkjhlkgkjgkgkjgkjg

Un nouveau dispositif d’échographie automatisée du sein

24 Novembre 2011

Proposé par la société U Systems, le somo.v ABUS system (Automated Breast UltraSound) est un dispositif d’échographie automatisée du sein travaillant à la fréquence de 14 MgH. Ce système permet l’acquisition automatique d’un volume 3D de 15cm x 17cm x 5.0cm. Avec 2 avantages : la reproductibilité des examens qui ne sont plus opérateurs-dépendants, et la possibilité d’étudier le sein sur des coupes coronales sériées. Joseph Bonan

iuyoiuoiu

Continuer la lecture de « Un nouveau dispositif d’échographie automatisée du sein »

L’Aplio 500 annoncé chez Toshiba

30 Novembre 2011

Sortie annoncée de 3 nouvelles machines Toshiba, Aplio 300, Applio 400, et Aplio 500. Ce dernier modèle, positionné en haut de gamme, propose de façon optionnelle 2 nouveaux modes de visualisation :

Le spectaculaire mode «Fly Thru» qui permet, après acquisition d’un volume 3D, de se déplacer virtuellement au sein de structures creuses ou vasculaires, un peu à la manière des coloscopies virtuelles tomodensitométriques.

kkjkjj

[vimeo 33480642 450 338]

jhjhgjk

Le mode «Smart Fusion» permet d’afficher côte à côte et sur un même écran, des coupes tomodensitométriques préalablement acquises, et les coupes échographiques de la même région. Ce mode est censé aider l’échographiste dans le repérage et l’analyse d’une lésion préalablement identifiée par le scanner et dont d’exploration échographique se révèle diffcile. Il pourrait également être d’un appoint utile à des ponctions-biopsies échoguidées difficiles de certaines lésions focales.

jhgjhgkj

kjlkjhlk

Les modes 2D et 3D seraient également en sensibles progrès. A suivre…

jhkjhgkj

jhkj