SOFT VIEW : une plateforme dédiée à l’exploration échographique du sein

ADMINISTRATEUR

14 Février 2014

 

soft viewsldgfqlsjfq

Voilà le genre de nouvelles qui ne rajeunira pas les paléo-échographistes encore en activité ! La société Delphinus Medical Technologies propose le Soft View, un nouvel échographe spécifiquement dédié à l’exploration ultrasonore du sein et qui rappellera aux glorieux anciens l’Octoson, une machine Australienne qui connut son heure de gloire à la fin des années 70. Son principe de fonctionnement ne différait guère de celui de la machine que propose aujourd’hui Delphinus Medical Technology. Dans les deux cas, la patiente est placée en décubitus ventral afin d’immerger les structures à étudier dans de l’eau.

jsglskdjg

octoson

kjghlskg

Pour ceux qu’intéresse l’histoire de notre discipline, l’échographie en immersion avait déjà été vue sur un curieux engin nommé Somascope, développé par Howry, Bliss, Posakony et Cushman dans les années 50. On peut voir ci-dessous, Posakony lui-même, s’auto-examinant le rein. Ce collector fut publié dans Life Magazine en 1954.  On souhaite à Delphinus Medical Technologies de connaître une peu plus de succès pour sa machine que la société Ausonics avec son Octoson, une machine à vous glacer d’effroi tant elle était chère pour l’époque, et qui, pour cette raison, ne se vendit qu’à environ 250 exemplaires dans le monde (dont un à Paris…).

sj

somascope

kjsd

La machine Soft View, qui a été récemment certifiée FDA, opère par balayage automatisé à l’aide d’un capteur circulaire qui lui permet d’obtenir des coupes coronales sériées du sein. Plusieurs avantages à son actif : l’examen est non-opérateur dépendant. Il convient à tous types de seins. L’examen est très bref (environ 1 à 2 mn par sein), indolore, et d’une parfaite innocuité. Il pourra donc être répété autant de fois que nécessaire. Pour autant ce dispositif n’a pas l’ambition de remplacer la mammographie de dépistage. J. Bonan

kljsqf

 delphinus_sonde

Le capteur circulaire

kjsflksj

delphinus1

L’acquisition des coupes

ksjqs

comparaison_mri

jkfgqlkfj

dense_breast

ksdjlfg

suivi

kjglkgsl

Clear Guide One : un nouveau dispositif d’assistance aux actes échoguidés

ADMINISTRATEUR

10 Février 2014

vignette_echonews_infoClear Guide Medical, une société de Baltimore spécialisée dans le développement de systèmes d’échoguidage, propose deux nouveaux dispositifs très innovants : le Clear Guide One et le Clear Guide Edu. A l’image d’autres matériels, tel l’Axotrack que nous avons déjà présenté ici, le Clear Guide One permet d’afficher un trajet virtuel de l’aiguille de ponction superposé à l’image échographique, avant même l’insertion de l’aiguille. L’opérateur peut donc s’assurer, en toute sécurité, de l’adéquation entre le point de ponction et l’inclinaison de l’aiguille, puis suivre en temps réel la pointe de l’aiguille jusqu’à la zone cible, à mesure qu’il l’insère.
Le Clear Guide One présente le grand avantage de pouvoir être monté sur tous les types de sondes classiques, et d’utiliser les aiguilles usuelles et non pas de technologie propriétaire, avec à la clé de substantielles économies pour les centres effectuant ce type d’acte.
Le système se compose d’une tête de guidage qu’on installe facilement sur pratiquement tous types de sonde, et d’une unité centrale dont l’élément principal est un moniteur tactile de contrôle qui duplique l’image échographique de l’échographe. C’est sur cet écran que s’affiche le trajet virtuel de l’aiguille, depuis le point de ponction jusqu’à la zone cible préalablement désignée par l’opérateur. J. Bonan

jhgkjgkj

Clear-Guide-ONE

jgljk

Clear-Guide-ONE_demo

jkgjkgjkgl

Clear-Guide-ONE_demo 3

sdkljslkjsdf

klsjdhlskjf

Le Clear Guide EDU, est un système complet et ambulatoire de simulation d’actes échoguidés. Ce kit pédagogique, dédié à l’apprentissage et à l’entrainement des opérateurs, se compose d’une tête de guidage, montée sur une sonde spécifique reliée à l’unité centrale et au moniteur de visualisation. Totalement autonome, il peut être utilisé dans un simple bureau et non pas dans un local dédié, sans nécessiter d’immobiliser un échographe.

jhkjgjg

clear_guide_edu_2

jhkj

clear_guide_edu_3

jsd

La télé-échographie française à l’honneur

ADMINISTRATEUR

5 Juin 2013

vignette_echonews_infoCitant Moshe Vardi, un futurologue de l’université texane de Rice, Bruno Bonnell, le PDG de Robopolis, nous annonce dans un éditorial paru hier dans Les Echos, que d’ici à 2045, les robots pourraient bien être capables d’exécuter la grande majorité des tâches aujourd’hui dévolues aux hommes. Et de nous promettre, pourquoi pas, un monde sans travail humain. Que l’on se rassure donc, ce n’est pas demain que nous embarquerons vers ce paradis de l’oisiveté, dans ce qui ne pourrait bien n’être qu’un voyage au bout de l’ennui…
Il n’en demeure pas moins que la robotique a fait depuis quelques années une entrée remarquée en pratique médicale, en particulier dans les salles opératoires. En échographie, domaine qui nous concerne au premier chef, des projets fleurissent ici et là. Ainsi les salons de la santé et de l’autonomie qui se sont tenus à Paris du 28 au 30 mai, ont-ils été l’occasion pour Adéchotech de se voir récompensée du trophée de l’innovation 2013 dans la catégorie télémédecine. Cette société héxagonale, qu’anime notre collègue Eric Lefebvre, a conçu Melody, un dispositif de télé échographie. Arrivé aujourd’hui à maturité dans son développement technique, Melody commence à présent son déploiement commercial. Félicitations aux initiateurs de ce projet, et bon vent à Adéchotech ! Joseph Bonan

kj

df

sd

EyeOP1 : Un nouveau champ d’application pour les HIFU en ophtalmologie

ADMINISTRATEUR

12 Mars 2013

vignette_echonews_infoJeune startup lyonnaise née en 2008, EyeTechCare développe des dispositifs médicaux d’ophtalmologie utilisant les Ultrasons Focalisés de Haute Intensité (HIFU). EyeOP1, son premier produit, est destiné au traitement du glaucome. Avec ce dispositif très innovant, EyeTechCare ouvre une nouvelle discipline médicale aux applications thérapeutiques des HIFU. L’étude EyeMUST 1, réunissant une soixantaine de patients glaucomateux traités dans divers centres français, a permis à ce matériel de recevoir son marquage CE. Sa commercialisation en Europe a commencé en fin d’année 2012, et sa mise sur le marché européen sera progressivement  étendue en 2013 et 2014.
EyeTechCare annonce ce jour, avoir bouclé un troisième tour de table d’un montant de 10 millions d’euros. Ces fonds lui permettront de finaliser son étude EyeMUST 2 qui, initiée en 2012, réunira une cohorte de 120 patients dans une dizaine de centres internationaux. Les résultats de ce travail sont attendus pour 2014. La société pourra également financer ses premières démarches réglementaires en vue d’obtenir un agrément auprès de la FDA (Food and Drug Administration américaine). Joseph Bonan
kdl


Acuson Freestyle® : naissance du mouvement de libération de la sonde

ADMINISTRATEUR

3 Décembre 2012

vignette_echonews_infoPas un(e) seul(e) praticien(ne) d’échographie, du plus chevronné au débutant à peine dégrossi, ne retiendra ses cris de joie. Il n’est même pas exclu qu’en de lointaines contrées, d’aucuns aillent courir les rues en lâchant dans les airs de longues rafales de fusils d’assaut : le premier échographe sans câble a (enfin !) vu le jour ! L’Acuson Freestyle® dévoilé par Siemens au RSNA 2012, est la première machine dotée d’une sonde totalement libre, utilisant un protocole de transmission sans fil à haut débit entre le capteur et l’unité centrale de l’échographe. Une machine qui, à n’en pas douter,  marquera l’histoire de la discipline, tant elle va apporter de substantiels progrès d’ergonomie et de confort pour l’opérateur : Dante lui-même n’aurait pu dire les tourments quotidiennement endurés dans cet enfer des câbles, qu’il faut en permanence désembrouiller et laver frénétiquement sans jamais parvenir à ôter tout le gel qui s’y incruste ! Mais c’est surtout en terme de maniabilité que des progrès décisifs sont attendus : on le vérifiera très vite en échographie interventionnelle ou en per-opératoire, deux domaines auxquels sont apparemment destinés prioritairement cette machine.
Affichant sur un écran LCD 15 pouces, l’Acuson Frestyle® dispose d’ores et déjà d’une gamme de 3 sondes (dont une spécifiquement dédiée au vasculaire), sur lesquelles une zone tactile permet de piloter l’échographe à distance et de naviguer dans les menus. La sonde opère jusqu’à 3 mètres de l’unité centrale. On peut prévoir, sans grand risque d’être démenti, que ce mouvement connaîtra de rapides développements chez Siemens et ailleurs, et annonce ce que ce sera l’échographe de demain. Vive la sonde libre ! Viva la muerte (de los cables) ! Joseph Bonan

jsq

j

K

H

Demain sur les échographes ?

ADMINISTRATEUR

18 Juillet 2012

Lorsqu’il est question d’évaluer un échographe, il est habituel d’en appeler à la qualité des sondes ou à celle de l’électronique embarquée. Il est rare, et c’est regrettable, que l’on évoque le moniteur de visualisation, maillon pourtant tout aussi essentiel dans la chaîne de production de l’image. Sur les équipements échographiques de haut et moyen de gamme, les écrans LCD ont, depuis un bon moment, pris le pas sur les écrans cathodiques ; plus par effet de mode et souci esthétique que par leur qualité intrinsèque, tant il est vrai que ces écrans LCD pêchent par un rendu des noirs profonds imparfait, un vrai handicap lorsqu’il s’agit d’imagerie d’ultrasons. Mais voilà qu’une nouvelle technologie, hélas encore très onéreuse, fait son apparition dans le monde médical. Sony annonce en effet la mise sur le marché du premier moniteur vidéo à usage médical de technologie OLED (Organic Light Emitting Diode).  Issue de travaux effectués chez Kodak dans les années 80, la technologie OLED permet de concevoir des écrans plats ultra fins et à très faible consommation énergétique, dont les principales qualités tiennent à leur grande réactivité, à des angles de vision particulièrement larges, et à un exceptionnel rendu des couleurs. Mais c’est principalement leur haute performance dans le rendu des noirs profonds et leur faculté à afficher des contrastes très élevés qui, dans le cas de l’imagerie échographique, pourraient constituer un atout décisif. Le PVM-2551MD dévoilé aujourd’hui par Sony est un écran OLED de 24.5 pouces de diagonale, travaillant en résolution 1920*1024. Proposé à la modique somme de 9995 dollars (!) il n’intéressera pas le commun des mortels. Mais à mesure de leur diffusion, le prix de ces écrans OLED est appelé à chuter pour les amener à un étiage où il deviendrait possible d’en équiper les échographes haut de gamme.

kdsjglkdgsj

fjkldfgjdf

kgjsdgkjsdlgj

zkjegljkflzeje

Axotrack : un nouveau dispositif de visée pour ponctions échoguidées

ADMINISTRATEUR

17 Mai 2012

Soma Access Systems, une société spécialisée en développement de technologies médicales innovantes, annonce avoir obtenu la certification FDA pour son nouveau dispositif d’assistance aux ponctions échoguidées, l’Axotrack®. Monté sur une sonde spécifique d’origine Terrason (un concepteur d’échographes portables), ce très judicieux  système de guidage est appelé à être prochainement adapté sur des machines et des sondes d’autres constructeurs. Aux dires de la société, il réduirait pratiquement  à zéro le taux d’échec des ponctions ainsi échoguidées ! A la différence des techniques de ponction habituelles, ce dispositif permet en effet de suivre, en temps réel et sur la totalité de son trajet, une aiguille virtuelle superposée à l’image échographique. Soma access Systems aurait-elle inventé avec l’Axotrack®, «La ponction échoguidée pour les nuls» ?

mskghmlskdjhj

dfbjdkbjmsdfk

kgbdmkjbmk

kjhglmkshghg

 

kjkjhlkjlk

Ci-dessous une brève description de ce dispositif  qui comprend :

Continuer la lecture de « Axotrack : un nouveau dispositif de visée pour ponctions échoguidées »