Cure chirurgicale in utero de sténose aortique sous échoguidage

ADMINISTRATEUR

02 Mars 2014

« Au rugby, il y a ceux qui jouent du piano et ceux qui les déménagent ». C’est à Pierre Danos, le légendaire demi de mêlée des années 60, que nous devons cette saillie métaphorique désormais inscrite au patrimoine de la langue française. Que son auteur nous pardonne de céder à la facilité en la reprenant à notre compte : notre discipline aussi a ses humbles tabellions œuvrant dans la pénombre de leur cabinet, et ses concertistes, une catégorie à laquelle Laurent Salomon et Younes Boudjemline peuvent légitimement postuler. Ils nous montrent ici une facette de leur savoir-faire dans cet exercice si délicat de cure chirurgicale in utero de sténose aortique sous assistance échographique. Retenez votre souffle. Moteur ! Joseph Bonan

kjkl

Pas de commentaire

SOFT VIEW : une plateforme dédiée à l’exploration échographique du sein

ADMINISTRATEUR

14 Février 2014

 

soft viewsldgfqlsjfq

Voilà le genre de nouvelles qui ne rajeunira pas les paléo-échographistes encore en activité ! La société Delphinus Medical Technologies propose le Soft View, un nouvel échographe spécifiquement dédié à l’exploration ultrasonore du sein et qui rappellera aux glorieux anciens l’Octoson, une machine Australienne qui connut son heure de gloire à la fin des années 70. Son principe de fonctionnement ne différait guère de celui de la machine que propose aujourd’hui Delphinus Medical Technology. Dans les deux cas, la patiente est placée en décubitus ventral afin d’immerger les structures à étudier dans de l’eau.

jsglskdjg

octoson

kjghlskg

Pour ceux qu’intéresse l’histoire de notre discipline, l’échographie en immersion avait déjà été vue sur un curieux engin nommé Somascope, développé par Howry, Bliss, Posakony et Cushman dans les années 50. On peut voir ci-dessous, Posakony lui-même, s’auto-examinant le rein. Ce collector fut publié dans Life Magazine en 1954.  On souhaite à Delphinus Medical Technologies de connaître une peu plus de succès pour sa machine que la société Ausonics avec son Octoson, une machine à vous glacer d’effroi tant elle était chère pour l’époque, et qui, pour cette raison, ne se vendit qu’à environ 250 exemplaires dans le monde (dont un à Paris…).

sj

somascope

kjsd

La machine Soft View, qui a été récemment certifiée FDA, opère par balayage automatisé à l’aide d’un capteur circulaire qui lui permet d’obtenir des coupes coronales sériées du sein. Plusieurs avantages à son actif : l’examen est non-opérateur dépendant. Il convient à tous types de seins. L’examen est très bref (environ 1 à 2 mn par sein), indolore, et d’une parfaite innocuité. Il pourra donc être répété autant de fois que nécessaire. Pour autant ce dispositif n’a pas l’ambition de remplacer la mammographie de dépistage. J. Bonan

kljsqf

 delphinus_sonde

Le capteur circulaire

kjsflksj

delphinus1

L’acquisition des coupes

ksjqs

comparaison_mri

jkfgqlkfj

dense_breast

ksdjlfg

suivi

kjglkgsl

, ,

Pas de commentaire

Clear Guide One : un nouveau dispositif d’assistance aux actes échoguidés

ADMINISTRATEUR

10 Février 2014

vignette_echonews_infoClear Guide Medical, une société de Baltimore spécialisée dans le développement de systèmes d’échoguidage, propose deux nouveaux dispositifs très innovants : le Clear Guide One et le Clear Guide Edu. A l’image d’autres matériels, tel l’Axotrack que nous avons déjà présenté ici, le Clear Guide One permet d’afficher un trajet virtuel de l’aiguille de ponction superposé à l’image échographique, avant même l’insertion de l’aiguille. L’opérateur peut donc s’assurer, en toute sécurité, de l’adéquation entre le point de ponction et l’inclinaison de l’aiguille, puis suivre en temps réel la pointe de l’aiguille jusqu’à la zone cible, à mesure qu’il l’insère.
Le Clear Guide One présente le grand avantage de pouvoir être monté sur tous les types de sondes classiques, et d’utiliser les aiguilles usuelles et non pas de technologie propriétaire, avec à la clé de substantielles économies pour les centres effectuant ce type d’acte.
Le système se compose d’une tête de guidage qu’on installe facilement sur pratiquement tous types de sonde, et d’une unité centrale dont l’élément principal est un moniteur tactile de contrôle qui duplique l’image échographique de l’échographe. C’est sur cet écran que s’affiche le trajet virtuel de l’aiguille, depuis le point de ponction jusqu’à la zone cible préalablement désignée par l’opérateur. J. Bonan

jhgkjgkj

Clear-Guide-ONE

jgljk

Clear-Guide-ONE_demo

jkgjkgjkgl

Clear-Guide-ONE_demo 3

sdkljslkjsdf

klsjdhlskjf

Le Clear Guide EDU, est un système complet et ambulatoire de simulation d’actes échoguidés. Ce kit pédagogique, dédié à l’apprentissage et à l’entrainement des opérateurs, se compose d’une tête de guidage, montée sur une sonde spécifique reliée à l’unité centrale et au moniteur de visualisation. Totalement autonome, il peut être utilisé dans un simple bureau et non pas dans un local dédié, sans nécessiter d’immobiliser un échographe.

jhkjgjg

clear_guide_edu_2

jhkj

clear_guide_edu_3

jsd

, ,

Pas de commentaire

Échographie thyroïdienne : Halte au feu ! Entretien avec Christian Jamin

ADMINISTRATEUR

31 Janvier 2014

christian_jamin_entretien_1

,

Pas de commentaire

La télé-échographie française à l’honneur

ADMINISTRATEUR

5 Juin 2013

vignette_echonews_infoCitant Moshe Vardi, un futurologue de l’université texane de Rice, Bruno Bonnell, le PDG de Robopolis, nous annonce dans un éditorial paru hier dans Les Echos, que d’ici à 2045, les robots pourraient bien être capables d’exécuter la grande majorité des tâches aujourd’hui dévolues aux hommes. Et de nous promettre, pourquoi pas, un monde sans travail humain. Que l’on se rassure donc, ce n’est pas demain que nous embarquerons vers ce paradis de l’oisiveté, dans ce qui ne pourrait bien n’être qu’un voyage au bout de l’ennui…
Il n’en demeure pas moins que la robotique a fait depuis quelques années une entrée remarquée en pratique médicale, en particulier dans les salles opératoires. En échographie, domaine qui nous concerne au premier chef, des projets fleurissent ici et là. Ainsi les salons de la santé et de l’autonomie qui se sont tenus à Paris du 28 au 30 mai, ont-ils été l’occasion pour Adéchotech de se voir récompensée du trophée de l’innovation 2013 dans la catégorie télémédecine. Cette société héxagonale, qu’anime notre collègue Eric Lefebvre, a conçu Melody, un dispositif de télé échographie. Arrivé aujourd’hui à maturité dans son développement technique, Melody commence à présent son déploiement commercial. Félicitations aux initiateurs de ce projet, et bon vent à Adéchotech ! Joseph Bonan

kj

df

sd

Pas de commentaire

eZono 3000 : Hergestellt in Deutschland !

ADMINISTRATEUR

29 Mai 2013

vignette_echonews_infoQuiconque pouvant produire quelques états de service en échographie a vu ou utilisé un échographe d’origine allemande, lequel est toujours de marque Siemens. Nul dans l’hexagone n’a jamais entendu parler d’un autre manufacturier allemand,  ce qui était donc notre cas… jusqu’à ce que nous connaissions eZono. Sise à Iena, au cœur de la vallée de la Saale, une région de longue tradition d’excellence dans la production de matériels de précision, eZono est une jeune société d’imagerie médicale fondée en 2004. Elle propose un produit particulièrement innovant à plus d’un titre, le eZono 3000. Il s’agit d’un échographe portable de type tablette, un concept en plein développement en ce moment, d’un poids de 4.9 kg, ce qui autorise donc un usage nomade relativement facile. L’affichage est assuré par un écran couleur tactile de 10 pouces et demi, soit une surface à peine supérieure à celle d’un Ipad. L’équipement de base comprend également 2 ports USB et un micro incorporé. La mise en route de la machine ne demande qu’ne vingtaine de seconde, et sa batterie lui permet de fonctionner de façon autonome durant environ 2 heures. La machine tourne sous un système propriétaire eZono, ce qui garantit à l’utilisateur de pouvoir bénéficier de mises à jour régulières.

Ce produit a été, dès l’origine, développé spécifiquement à l’intention des cliniciens purs, non échographistes, mais dont la pratique quotidienne requiert de plus en plus l’assistance d’une imagerie d’ultrasons. Cette machine se situe donc parfaitement dans l’esprit de ce que nous avons appelé l’«échographie clinique». Tout a été fait pour faciliter son utilisation puisqu’on y trouve qu’un seul bouton, marche-arrêt !  Le eZono 3000 intéressera au premier chef  les anesthésistes et les urgentistes, aujourd’hui cible prioritaire de cet échographe. Ce qui constitue sa véritable singularité réside dans l’assistance multimédia qu’il apporte, en temps réel, au praticien qui l’utilise. A notre connaissance, il s’agit d’une première dans le monde de l’échographie. Tout passe par cet écran tactile, divisé en plusieurs fenêtres où l’opérateur verra non seulement l’image qu’il produit,  mais également  toutes sortes de documents multimédias pour le guider pas à pas dans son acte. Ainsi, ayant précisé à la machine le type de geste qu’il souhaite effectuer, il pourra voir à la fois les coupes qu’il produit, la coupe de référence qu’il doit obtenir pour effectuer cet acte, et des schémas anatomiques de la région abordée. Mieux encore, l’opérateur, au fil de son expérience pourra afficher à sa demande, des informations qu’il aura lui-même colligées et dont il souhaite disposer pour ses examens. Il va de soi que l’on garde la possibilité de passer en plein écran à tout instant.

Ce concept nous semble si prometteur que nous y voyons un modèle à développer pour d’autres machines et pour toutes sortes d’indications. Ci-dessous quelques captures d’écran, ainsi qu’une vidéo, montrant comment un opérateur est assisté pas à pas pour une loco anesthésie du plexus brachial.

Signe des ambitions de la société, elle annonce avoir confié à Dieter Schwartmann la direction des activités EMEA (Europe Moyen-Orient Afrique). Fort d’une très solide expérience de plus 30 années dans le domaine des technologies médicales (dont l’échographie, puisqu’il a notamment été vice-président, région Europe, chez SonoSite et vice-président d’ATL Ultrasound, Inc, aujourd’hui propriété de Philips Medical Systems), il aura la tâche d’assurer le déploiement commercial des produits eZono. Herzlichen Glückwunsch Deutschland!  Joseph Bonan

jq

jq

ld

jk

hj

kj

h

hg

Pas de commentaire

SonoSim, ou comment apprendre l’échographie sans quitter le bord de sa piscine…

ADMINISTRATEUR

25 Mai 2013

vignette_echonews_infoActe manuel au moins autant qu’intellectuel, l’échographie ne s’apprend qu’au prix de longues heures de pratique, auxquelles on ajoutera quelques litres de sueur, voire même, à l’occasion, deux ou trois larmes de sang… La manipulation de la sonde, la familiarisation avec cette imagerie de coupes si particulière, exige temps (beaucoup), et répétions (nombreuses) de gestes précis. Cette formation demande que soient réunies 3 conditions : disposer d’un patient coopératif, bénéficier de l’assistance d’un senior charitable qui accepte d’y consacrer du temps, et trouver une machine non utilisée. Des conditions hélas trop rarement réunies en un même lieu et au même instant : si l’enseignement théorique de l’échographie ne pose pas beaucoup de problèmes, il n’en va pas de même avec la formation pratique, que chacun s’accorde à trouver pour le moins, imparfaite…
Présentée par SonoSim, une société californienne, lors de la récente conférence de AIUM à New York en Avril 2013, la SonoSim Solution® Personal apporte une réponse très innovante aux problèmes que pose cette formation.
Le simulateur d’échographie proposé par SonoSim, est constitué d’un dispositif faisant office de sonde, et d’un applicatif installé sur un PC qu’il transforme en échographe virtuel. L’étudiant opère sur un patient virtuel représenté à l’écran, comme il le ferait avec un «vrai» patient. Les déplacements et inclinaisons de la sonde virtuelle sur le plan de travail sont très fidèlement reproduits sur le PC, et génèrent en temps réel les images échographiques correspondantes, exactement comme le ferait un échographe sur un patient «réel». La vidéo que l’on peut voir ci-dessous, montre ce remarquable dispositif en action.
SonoSim propose en outre des cours en ligne pour toutes sortes de spécialités d’organes, avec possibilité de s’évaluer à tout moment. Plus intéressant encore à nos yeux, un module optionnel permet à l’étudiant de faire et refaire virtuellement des échographies pathologiques, effectuées par des praticiens référents sur de “vrais” patients.
Où que l’on se trouve,  à l’hôpital, dans son cabinet, ou même au bord de sa piscine, et à la seule condition de disposer d’une place pour y poser son PC portable, chacun peut désormais envisager de parfaire sa formation pratique à l’exercice de l’échographie !  Comme on peut s’en douter, tout ceci a un prix…, lequel varie selon le nombre de fonctionnalités dont on souhaite disposer. Joseph Bonan

jj

jk

lq

kj

Pas de commentaire

Clearvue 650 : un nouvel échographe Philips à vocation généraliste

ADMINISTRATEUR

11 Mai 2013

vignette_echonews_infoLa gamme Clearvue de Philips s’enrichit d’un nouveau modèle, Clearvue 650, venant compléter les modèles Clearvue 350 et Clearvue 550 déjà disponibles.
Machine à vocation généraliste, au design très soigné, le Clearvue 650 couvre tout le spectre des indications classiques, mais bénéficie en outre de quelques nouvelles fonctionnalités très orientées «obstétrique». A côté du mode STIC pour le cœur fœtal, un travail tout à fait particulier semble avoir été fait sur le 3D-4D. Pour autant qu’on puisse en juger sur les premiers clichés proposés par Philips (voir ci-dessous), l’imagerie 3D-4D semble, en effet, se situer à un niveau très proche de celui des machines les plus récentes de la gamme Voluson de G.E., la référence en ce domaine. l’Auto Face Reveal, technologie propriétaire Philips, est une assistance à l’étude de la face fœtale (voir ci-dessous) que devraient apprécier toutes celles et tous ceux qui, faute d’expérience, ne maîtriseraient qu’imparfaitement les fondamentaux du mode 3D-4D. Très compacte et facile à mobiliser, cet échographe bénéficie d’une ergonomie très étudiée, avec, par exemple, un moniteur de visualisation monté sur un bras articulé permettant de l’orienter dans toutes sortes de positions. Ce qui sera apprécié lorsque l’exigüité de la salle d’examen interdit de positionner l’échographe aussi bien que l’opérateur le souhaite. Première impression donc favorable pour cette machine, mais à confirmer à la lumière d’une iconographie infiniment plus conséquente. Joseph Bonan
ld

qs

qs

sd

gcc

khfkhgfh

khgfjhf

hgj

Pas de commentaire

Exploration échographique du périnée : une application moins connue mais très pertinente du mode 3D-4D

JOEL CRÉQUAT

8 Avril 2013

L’échographie 3D n’exprime jamais mieux tout son potentiel que lorsqu’on souhaite obtenir certaines coupes anatomiques, inaccessibles au mode 2D conventionnel. En autorisant, sur des volumes préalablement acquis, toutes les rotations possibles selon les 3 axes, le mode 3D-4D permet en effet de réaliser des plans de coupes que l’on serait bien en peine d’effectuer par le seul maniement de la sonde en mode 2D. Tel est notamment le cas lorsque l’on veut explorer une structure anatomique par une séries de coupes frontales (encore appelées «coronales»). C’est avec ce type de coupes  que l’échographie 3D-4D devient particulièrement utile dans l’étude du périnée.

RAPPEL :
Le muscle élévateur de l’anus (anciennement releveur de l’anus, dont la dénomination internationale est « muscle levator ani ») joue un rôle essentiel dans le soutènement pelvi-périnéal et donc dans la genèse d’une incontinence ou d’un prolapsus. Seule technique d’imagerie, jusqu’à une période récente, capable d’évaluer cette structure de façon reproductible, l’IRM est handicapée tant par son coût de réalisation que par la lourdeur de sa mise en œuvre. L’échographie 3D, infiniment plus simple à effectuer, rivalise désormais, en termes de potentiel diagnostique, avec l’IRM. Mieux encore, en mode 3D temps réel (appelé « 4D ») elle permet une étude cinétique du déplacement et de la déformation des structures périnéennes, tant au repos, qu’en poussée par la manœuvre de Valsalva, ou encore en retenue par la contraction volontaire du plancher pelvien.

LE MUSCLE ÉLÉVATEUR DE L’ANUS : DÉFINITION
La définition de ce que l’échographie entend par muscle élévateur de l’anus (EA) diffère de sa description strictement anatomique. Dans la nomenclature échographique proposée par Dietz et al., le terme de muscle pubo-viscéral désigne en effet, à la fois le faisceau pubo-rectal et le faisceau pubo-coccygien de l’EA. Ce muscle converge du pourtour de l’orifice pelvien inférieur vers un orifice médian, le diaphragme périnéal ou hiatus lévatorien (HL). Le bord interne de ce muscle s’insère par l’intermédiaire de fibres conjonctives de l’aponévrose pelvienne aux organes qui le traversent : urètre et vagin en avant, canal anal en arrière. Ces faisceaux musculaires ne peuvent pas être facilement distingués, aussi bien en IRM qu’en échographie. Toutefois, les deux techniques sont en mesure d’identifier ce muscle par rapport aux tissus mous environnants grâce à l’échogénicité élevée des fibres musculaires dans le plan axial, c’est-à-dire perpendiculairement au faisceau ultrasonore incident. Tandis que les fibres les plus antérieures du releveur (le faisceau ilio-coccygien) sont invisibles en raison de leur situation profonde et donc d’une résolution médiocre de l’image, la surface du releveur est, elle, située à une profondeur moindre du périnée, offrant ainsi une résolution optimale de l’imagerie des sondes couramment utilisées en échographie 3D.

qkljfl

ldvkdlksd

kschqlsks

jsqgljqsf

qkjflqkfj
TECHNIQUE D’ACQUISITION
L’échographie trans-périnéale (ETP) s’effectue sur une patiente en décubitus dorsal, vessie vide, cuisses fléchies, position semblable à celle utilisée en échographie endovaginale (EEV). La sonde est appliquée sur le périnée entre le pubis et la marge anale avec un angle d’environ 45 degrés par rapport à l’horizontale. La pression exercée par la sonde sur le périnée doit être aussi réduite que possible pour ne pas risquer de masquer une pathologie. On utilise les sondes 3D habituelles, que ce soit les sondes abdominales pour échographies fœtales, ou les sondes endovaginales classiques. L’acquisition d’un volume 3D ne prend que quelques secondes. Des rotations effectuées sur ces volumes selon les 3 axes, permettent de générer très facilement toutes sortes de coupes, et notamment des coupes frontales.

RÉSULTATS
Ces coupes frontales (ou coronales) vont ainsi permettre :
1 De mesurer l’épaisseur du muscle pubo-viscéral, ainsi que le diamètre transversal, le diamètre antéro-postérieur, et la surface du hiatus lévatorien (HL). Ces mesures sont effectuées au repos d’abord, puis en poussée lors d’une manœuvre de Valsalva.
2 De visualiser les prothèses sous-urétrales, d’en apprécier le placement au niveau de l’urètre et leur possible altération à distance de l’intervention.
3 D’autres indications de l’ETP existent, qui ne nécessitent cependant pas l’acquisition d’un volume 3D. L’étude de la mobilité urétrale, l’étude des prolapsus, des récidives après chirurgie de l’incontinence sont généralement réalisées sur des coupes sagittales classiques 2D, après remplissage vésical standardisé.
4 Quant aux ruptures du sphincter anal et à l’incontinence anale, elles sont plutôt du ressort de l’échographie endorectale.

CONCLUSION
L’échographie 3D-4D ouvre donc de nouvelles perspectives pour l’étude fonctionnelle du plancher pelvien aussi bien que pour la surveillance postopératoire des prothèses sous-urétrales. Son potentiel diagnostique est équivalent à celui de l’IRM pour l’évaluation anatomique des plans musculaires au repos, et lui est même supérieure pour l’analyse fonctionnelle du diaphragme périnéal. Joël Créquat

 

, ,

Pas de commentaire

Sonosite adapte l’Axotrack® à son échographe M-Turbo

ADMINISTRATEUR

30 Mars 2013

vignette_echonews_infoLa société Sonosite, aujourd’hui propriété de FujiFilm, annonce que le dispositif Axotrack® est désormais disponible sur son échographe M-Turbo. Développé par Soma Access Systems, l’Axotrack® (auquel nous avions déjà, sur ce même site, consacré un post en Mai 2012) a été désigné par le magazine Popular Science comme l’une des innovations marquantes de l’année 2012. Cet astucieux dispositif d’assistance aux ponctions échoguidées utilise une sonde spécifique d’origine Terrason. Une série de capteurs étagés, situés à la fois sur la poignée de l’ Axotrack® et sur l’aiguille, permet d’afficher en temps réel et sur la totalité de son trajet, une représentation virtuelle de l’aiguille de ponction superposée à l’image échographique de la structure que l’on ponctionne. Il est aujourd’hui en cours d’adaptation à d’autres modèles d’échographes. Il est naturel que Sonosite, dont les machines sont très utilisées en médecine d’urgence, ait manifesté de l’ intérêt pour ce matériel. Joseph Bonan
lkjs

 
kq


q

jhgkjhkg

Pas de commentaire

EyeOP1 : Un nouveau champ d’application pour les HIFU en ophtalmologie

ADMINISTRATEUR

12 Mars 2013

vignette_echonews_infoJeune startup lyonnaise née en 2008, EyeTechCare développe des dispositifs médicaux d’ophtalmologie utilisant les Ultrasons Focalisés de Haute Intensité (HIFU). EyeOP1, son premier produit, est destiné au traitement du glaucome. Avec ce dispositif très innovant, EyeTechCare ouvre une nouvelle discipline médicale aux applications thérapeutiques des HIFU. L’étude EyeMUST 1, réunissant une soixantaine de patients glaucomateux traités dans divers centres français, a permis à ce matériel de recevoir son marquage CE. Sa commercialisation en Europe a commencé en fin d’année 2012, et sa mise sur le marché européen sera progressivement  étendue en 2013 et 2014.
EyeTechCare annonce ce jour, avoir bouclé un troisième tour de table d’un montant de 10 millions d’euros. Ces fonds lui permettront de finaliser son étude EyeMUST 2 qui, initiée en 2012, réunira une cohorte de 120 patients dans une dizaine de centres internationaux. Les résultats de ce travail sont attendus pour 2014. La société pourra également financer ses premières démarches réglementaires en vue d’obtenir un agrément auprès de la FDA (Food and Drug Administration américaine). Joseph Bonan
kdl


Pas de commentaire